humeurs, mots
Laisser un commentaire

Rhône #1

Il était beau le Rhône ce matin,
paisible et large comme un lac,
piqueté de mille vapeurs ascendantes,
rosi d’ocres lyonnaises et de soleil levant.

Les canards engourdis se faisaient ronds au bord,
un héron dardait l’eau plane de sa verticale…

Au loin, la ville bruissait de tous ses moteurs sur l’autre rive,
indifférente et pressée, étincelante malgré elle
au feu du jour naissant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s